Eau

Les enjeux de gestion de l’eau sont au cœur de la politique cabourgeaise. Construite sur la rive ouest de la Dives, Cabourg est cernée par les eaux. Pourtant, bien qu’omniprésente, les nouveaux usages de l’eau, l’essor démographique et le réchauffement climatique viennent bouleverser sa gestion et son équilibre.

Les enjeux de la gestion de l’eau potable

À Cabourg, la majeure partie de l’eau potable est issue des nappes phréatiques et trouve son origine aux sources de Grangues. Les besoins de la ville variant de 1100 à 4500 m3 / jour en fonction de la saison, le complément est acheté au Syndicat Nord Pays d’Auge. L’alimentation en eau potable est une compétence assurée par la Ville de Cabourg confiée sous forme de DSP à Véolia jusqu’au 31 décembre 2025.

A partir du 1er janvier 2026, la compétence eau potable deviendra intercommunale. Nous sommes déjà en train de préparer une gestion intelligente du réseau sur l’ensemble du territoire.

La réglementation prend en compte les différentes saisons de sécheresse, permettant un meilleur suivi et une meilleure gestion de la ressource en eau.

Des analyses de l’eau sont régulièrement réalisées par l’Agence Régionale de Santé, que vous pourrez retrouver dans les documents utiles.

Entretien des cours d’eau et fossés

Entretien régulier et obligatoire

Tout propriétaire est tenu d’assurer un entretien régulier pour maintenir un état de bon fonctionnement.

Pour plus d’information consultez la page GEMAPI.

Autorisations administratives

Pas d’obligation d’obtenir des autorisation administratives préalables sauf exceptions, dès lors que le fossé entretenu reste dans son état initial et le cheminement des eaux n’est pas aggravé ou modifié au détriment des propriétaires riverains situés en aval.

Exemples d’exceptions :  si le fossé fait partie d’une zone humide OU si le fossé concourt au drainage d’une surface de bassin versant supérieure à 20 hectares OU si le fossé abrite une espèce protégée (en constitue l’habitat ou une zone de frayères à brochets).

En cas de doute sur l’impact des travaux, se rapprocher de la DDTM (02 31 43 17 38).

Attention toute intervention sur un terrain à l’intérieur du SPR est soumis à déclaration.