Droits et accès aux droits

Allocation Solidarité Personnes Agées - A.S.P.A.

Pour les Personnes ayant un Droit à Retraite

L’ASPA est une allocation complémentaire, accordée sous condition de ressources, à partir de 65 ans (60 ans en cas d’inaptitude au travail). Pour plus d’informations contactez votre caisse de retraite principale.

Pour les Personnes n’ayant aucun Droit à Retraite

L’ASPA permet de bénéficier d’une retraite.

Faire une demande d'APA en ligne

En savoir plus sur le site du conseil départemental

 


Pension de reversion

Si vous êtes veuf ou veuve, vous pouvez percevoir une pension de réversion à 55 ans au titre de la retraite principale et le cas échéant, des retraites complémentaires.

Pour plus d’informations, contactez les caisses de retraite concernées.

Conditions d’obtention :

Pour cela il faut avoir été marié et ne pas dépasser un certain plafond de ressources.

Le montant de la pension de réversion sera de 54% pour la retraite principale que percevait ou aurait perçu votre conjoint.

En savoir plus sur les démarches

 


Avantages fiscaux

Des réductions ou exonérations sur l’imposition peuvent être accordées aux personnes de plus de 60 ans. Ces réductions portent sur l’imposition des pensions et retraites, sur la taxe d’habitation, la taxe foncière ou encore la redevance audiovisuelle, avec selon les cas d’autres conditions que l’âge.

Pour en savoir plus, veuillez vous adresser à votre centre des impôts ou consulter le site internet : www.impots.gouv.fr

 


Obligation alimentaire envers les ascendants

L’entraide entre membres d’une même famille s’effectue la plupart du temps spontanément.

Mais c’est aussi, dans certains cas un devoir pour les enfants et petits-enfants d’aider matériellement leurs parents ou grands-parents dans le besoin.

Ce devoir est imposé par la loi (article 205 du Code Civil). Il peut s’agir de besoins élémentaires (nourriture, logement, énergie, santé…). Ce soutien financier peut aussi se concrétiser par la prise en charge des frais d’hébergement en Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes.

L’exécution de cette obligation prend généralement la forme d’une somme d’argent payée chaque mois, déterminée à l’amiable entre les enfants et les petits-enfants eux-mêmes ou, faute d’accord, par le Juge aux Affaires Familiales.

L’aide sociale du Conseil Général n’interviendra qu’à défaut ou en complément de l’aide familiale fournie par les obligés alimentaires calculée en fonction de leur situation.

En savoir plus

Informations pratiques

Vous avez des questions sur ces sujets ?
Contactez le Pôle Vie Sociale.

02 31 28 88 88

Localisation